BAnQ bonne exposition bornes interactives boutique bureau 403 ce que nous aimons ce que nous détestons client codes QR communication graphique concept Lichen concept publicitaire conception dépliant documentaire Duncan Ross eau epub faucet-maker froid Harry Potter HTML5 Intermezzo Intermezzo Montréal internet iTWYF lapin Les agences de pub ne sont pas raisonnables les consultants libraires librairie Gallimard Lichen-boutique littérature électronique livre électronique livres de poche livret logo Madragoa Magic pop hotel maison d'édition maquette mettre le feu modèle montage Musée d'art contemporain nextbop nouveau compte ONU Paris photographie production imprimée production numérique programme projet projet artistique projet photographique Qr rapport annuel rapport annuel format livre électronique Robert ne veut pas lire robinets se prendre en main sites Internet street maketing toujours en retard Twitter typo urbanisme USA vendredi vide vidéo-clip
  Basecamp
02
Robert ne veut pas lire

Au Québec, Robert ne veut pas lire n’est pas connu. La littérature n’existe que lorsqu’un écrivain se suicide.

Le mot livre est tabou dans une culture locale où le plus faible dénominateur commun l’emporte toujours.

On peut changer cela et cela prendra du temps.

Lichen, depuis huit ans, a pris le risque d’être unique dans ce que nous croyons. Nous le faisons comme bon nous semble sans rien demander à personne sauf une chose à nos clients : Nous amuser.

Un jour, nous avons créé une maison d’édition pour les iPhone et les téléphones cellulaires. Parce que nous aimons lire et que ces outils électroniques sont dénués de contenus littéraires. Par expérience, Lichen sait que les maisons d’édition traditionnelles sont perdues pour comprendre la révolution qui s’opère juste sous leurs yeux.

Donc, Lichen a créé une maison d’édition. C’est la voiture que nous n’avons pas achetée. Même que Télus et Fido sont venus nous rencontrer et ils n’ont rien compris.

Et Le Monde fait un article sur Robert ne veut pas lire.

IMG_3772IMG_3773IMG_3774IMG_3776IMG_3777IMG_3778IMG_3780

Vendre des livres | partie 4

Pour vendre des livres, Lichen a proposé à La Librairie de Gallimard de créer une valeur ajoutée autour de l’écrit. À la différence de beaucoup d’agences de publicité qui auraient proposé de produire un message publicitaire autour de la littérature, Lichen insiste sur la désacralisation de la lecture. La littérature francophone a besoin d’être remuée, d’être moins respectée, d’être descendue dans l’agora pour que les gens se l’approprie. Un livre n’est pas un objet sacré, c’est un élément de plaisir, de rire, de réflexion, etc …, et la littérature souffre actuellement d’un embourgeoisement maladif.
Donc, dans le nouveau site, vous aurez accès à des émissions de télévision littéraires, des rencontres avec des auteurs, des lecteurs, des libraires, vous aurez un libraire pour vous assister dans l’achat d’un livre. Si le livre est nul, nous vous le dirons, si c’est un chef-d’oeuvre, vous le saurez.

Le site arrive bientôt

e
Folio lu = une émission stupide pas vue. Campagne Folio, vous lirez plus


Campagne promotionnelle chez les libraires du Québec. Lichen a conçu la promotion qui consiste à reprendre les codes de la télévision et à les appliquer à la littérature.

Puisque les gens ne lisent pas car ils sont devant la télévision, développons une méthode pour arrêter de regarder la télévision parce qu’un Folio lu = une émission stupide pas vue.

0203010102030405060102040507080901020304

02
Salon du Livre de Montréal


10 000 macarons ont été distribués lors du Salon du Livre de Montréal afin de lancer la pré-camapgne : Folio, vous lirez plus.

01020305

02
Campagne Folio, vous lirez plus

Pré-campagne. Série d’affiches diffusées lors du Salon du Livre de Montréal pour annoncer la campagne qui débutera le 28 février 2005.
0102030405