514 499 8555 agence de pub application avion bixi carte de Noël ce que nous aimons ce que nous détestons client crocs culture décoration Douglas eau Grand Duc en ligne graphisme imprimé Jalo juste pour le plaisir KLM La Magnétothèque le bureau le style de Lichen libraires Lichen littérature livres de poche livres électroniques logo Madragoa maison d'édition manga maquette marchandising marketing viral mode montage Montréal ville de design neige nouveau produit numérisation OMS outils de production présence amérindienne production production graphique produit projet photographique promotion publicité réflexion robinet robinets salon du livre de Montréal sexe site Internet site web société stratégie street maketing télé-stop transport travail travail graphique Twitter un client doit nous mériter UNESCO UX vacances vide web 2.0 Zoé
  Basecamp
Bixi

Nous avions l’idée de le proposer mais cela existe déjà ailleurs. Nous sommes un peu déçus.

En revanche, pourquoi Bixi n’a pas utilisé ce système qui semble plus performant, novateur et surtout qui empêche le vandalisme. Faire monter les vélos dans un arbre synthétique où ils sont protégés des intempéries de toutes sortes. Exploiter la protection extérieure pour y mettre des panneaux solaires et des lumières Oled pour indiquer le nombre de vélos disponibles et le nombre d’ancrages vides.

Faire un arbre de 7 mètres qui devient un support luminaire, un phare urbain, un repère unique pour les citoyens.

bixitree2.jpg

Malgré que cela existe, nous vous le proposons dans ce document car Bixi veut se vendre à New York où le pied carré coûte cher.

Monsieur le maire ?

bixitree3.jpg