animation application art BAnQ bixi branding carte de Noël ce que nous détestons ce que nous pensons chimio boy clients clip codes QR communication communication graphique communication interne conception conception graphique création dépliant design d'intérieur eau exposition faucet-maker froid graphisme graphisme Montréal Harry Potter HTML5 idéation interprétation iPad Jalo JL Baril juste pour le plaisir les écolos sont souvent des cons Lichen livres de poche logo Magic pop hotel maquette marketing mini-livre montage Montréal musique Nous numérisation OMS outils de production parler des livres présentation production graphique rapport annuel recherche Robert ne veut pas lire robert veut lire robinet sémantique Sidim site web stand tournage travail de Lichen travail graphique un client doit nous mériter Universal Music vendre des livres vidéo-clip web mobile Zoé
  Basecamp
Bixi

Nous avions l’idée de le proposer mais cela existe déjà ailleurs. Nous sommes un peu déçus.

En revanche, pourquoi Bixi n’a pas utilisé ce système qui semble plus performant, novateur et surtout qui empêche le vandalisme. Faire monter les vélos dans un arbre synthétique où ils sont protégés des intempéries de toutes sortes. Exploiter la protection extérieure pour y mettre des panneaux solaires et des lumières Oled pour indiquer le nombre de vélos disponibles et le nombre d’ancrages vides.

Faire un arbre de 7 mètres qui devient un support luminaire, un phare urbain, un repère unique pour les citoyens.

bixitree2.jpg

Malgré que cela existe, nous vous le proposons dans ce document car Bixi veut se vendre à New York où le pied carré coûte cher.

Monsieur le maire ?

bixitree3.jpg