agence de pub Arduino BAnQ blogue branding bureau de Lichen catalogue CCQ ce que nous pensons chimio boy communication conception culture dépliant design intérieur faucet-maker Folio graphisme idéation iTWYF la vie chez Lichen Last FM le bureau lecture les écolos sont souvent des cons littérature livre Madragoa magasin Magic pop hotel maison d'édition manga mode Monocle mumérique musique Nations Unies neige notre façon de faire numérique outils de production parce que portfolio Lichen production imprimée production numérique programme projet artistique radio de Lichen recherche Renaud-Bray revoir les expositions robert veut lire site Internet stratégie toujours en retard transport travail graphique TV5 un client doit nous mériter UNESCO vidéo vie chez Lichen web 2.0 web mobile Yves Thériault
  Basecamp
Bixi

Nous avions l’idée de le proposer mais cela existe déjà ailleurs. Nous sommes un peu déçus.

En revanche, pourquoi Bixi n’a pas utilisé ce système qui semble plus performant, novateur et surtout qui empêche le vandalisme. Faire monter les vélos dans un arbre synthétique où ils sont protégés des intempéries de toutes sortes. Exploiter la protection extérieure pour y mettre des panneaux solaires et des lumières Oled pour indiquer le nombre de vélos disponibles et le nombre d’ancrages vides.

Faire un arbre de 7 mètres qui devient un support luminaire, un phare urbain, un repère unique pour les citoyens.

bixitree2.jpg

Malgré que cela existe, nous vous le proposons dans ce document car Bixi veut se vendre à New York où le pied carré coûte cher.

Monsieur le maire ?

bixitree3.jpg