agence de pub agent immobilier animation Anselm Kiefer audace avenir BAnQ bixi blogue carte de Noël clip conception design d'intérieur design graphique design intérieur designer documentaire Dufort et Lavigne échec epub étalagiste exposition Folio vous lirez plus HTML5 internet Jalo KLM La Magnétothèque la vie chez Lichen Le Mont Royal lecture les communications à Montréal les écolos sont souvent des cons libraires librairie Gallimard Lichen fabrique ses images littérature électronique livres électroniques Magic pop hotel Maison Smith marketing viral mini-livre Monocle motion design mumérique musique Nous OMS ONU Parcs de Montréal productions numérq projet pour JL Baril promotion publicité intrusive revoir les expositions robert veut lire scénographie sémantique sites Internet stand télévision tournage travail de Lichen trouvé cela dans la rue TV5 vacances vitrine voyage Yves Thériault Zoé
  Basecamp
Émissions littéraires

Lichen a été une des premières compagnies de Montréal à exploiter Internet comme un canal de télévision.

Depuis longtemps nous étions frustrés pas l’absence de littérature à la télévision conventionnelle. La perte de la chaîne culturelle de Radio-Canada nous a motivé à présenter un concept littéraire à Gallimard Montréal.

Placer deux lecteurs dans une situation cocasse avec du champagne et des cigarettes pour traiter d’un thème à travers deux livres de Folio.

Télé-stop est née et nous avons durant deux ans développé différents contenus. Ce fut un véritable laboratoire où sans aucune expérience nous avons appris les différents rouages de la productions.

Nous avons surtout rencontré des gens extraordinaires. Pierre Thibeault, Nelly Arcan, Jean Dion, André Marois, Patrice Dansereau, wajdi Mouawad, Pierre Samson, pour les nommer.

Depuis la disparition de Nelly Arcan, nous avions retiré cette vidéo de l’Internet.

IMG_3702
on tourne

Lichen tourne en ce moment l’un de ses plus beaux projets.

Nom de code : carnage.

IMG_3691

IMG_3311
Paires de jambes, bras et haut du corps

recherchés.

Nous faisons un casting de tout cela pour une publicité.

Hors UDA bien entendu.

Nous n’aimons pas les associations et autres regroupements professionnels. C’est dans notre nature.

Si vous désirez venir vous amuser avec nous pour un projet vraiment sympathique

Jaidesjambesetdesbras@lichencommunications.com

02
Le dernier endroit où

la pub volontaire est absente à Montréal.

La ruelle.

Histoire de notre publicité | partie 2

Nous sommes bien heureux de la première maquette.
Un homme torse nu sent son aisselle dans une position de David.

La maquette est réalisée avec les moyens du bord, donc nos corps. Cet homme tient entre ses mains une feuille de papier sur laquelle est imprimée un code QR qui permet de décoder le titre du magazine. Ne pas mettre de nom, juste un signe, une intrigue pour des gens qui sont censés être curieux. Un mariage, un mix naturel; humour et un homme objet.

Bon, les éléments de la recette étaient là. En sachant que la communauté des designers du Québec n’ont aucun humour, nous étions déjà à la base très heureux de notre concept.
Une carte blanche, des timorés, de la provocation, nous avions un concept.

Cela n’est pas bien passé.
Pourquoi ?

Parce que nous vivons dans un monde d’illusion et de rectitude. Tout est beau sur cette terre et le reste à la faute des Américains, c’est la nouvelle philosophie québécoise. Ne jamais rien oser, toujours se mettre la tête dans le sable et n’être responsable de rien.
La raison évoquée pour refuser ce concept est que cela est triste et cynique.

oui il y a de la cela dans cette image.