animation autour de nous avenir Axessimo International BAnQ blogue bonne exposition ce que nous aimons chimio boy client culture décoration design graphique Douglas Dufort et Lavigne Duncan Ross échec faire un contenu pour le livre électronique Folio Fondation Gallimard gants Grafika graphisme graphisme Montréal juste pour le plaisir KLM la vie de Lichen Last FM le style de Lichen lego Les Amis de la Montagne les consultants littérature électronique livre de recettes livres MACm magasin maquette marketing mettre le feu mise en marché mobilité modèle économique Montréal est une ville snob mort d'un site musée musique nextbop packaging parce que portfolio Lichen présence amérindienne production imprimée promotion réflexion robinet Sidim sites Internet Tokyo travailler chez Lichen TV5 Universal Music urbanisme UX vide vidéo vie chez Lichen vitrine voyage web 2.0 Zoé
  Basecamp
Érections provinciales

Érections provinciales, l’indice érotique des élections provinciales.

Aujourd’hui, l’indice érotique du discours politique est dur à 6%, semi-croquant à 48% et mou à 46%.

Demain il sera différent, comme il l’était hier. Le monde bouge.

Lichen écoute la conversation Internet autour de la chose politique pour créer un indice qui qualifie le tout selon trois critères : mou, semi-croquant ou dur. Lichen revisite la manière traditionnelle de prendre le pouls de la période électorale avec un indice érotique.

Pour obtenir ces données et suivre l’évolution de l’indice, Lichen a développé avec l’aide de mathématiciens chevronnés, un algorithme sémantique. Ce dernier écoute et analyse les messages politiques relayés sur les médias sociaux et dans les articles de journaux. Les différentes messages sont ensuite synthétisés en un indice quotidien en fonction de leur valeur érotique  : mou, semi-croquant ou dur.
La plateforme qui conserve un historique des indices passés n’est d’aucune utilité pour mesurer les intentions de vote. « Nous avons voulu trouver un moyen d’aborder les élections de façon moins sérieuse, affirme Laurent Rabatel, le fondateur de l’agence. Nous avions un bon outil à notre disposition, nous en avons profité pour nous amuser avec. Nous aimerions que la pudibonderie actuelle disparaisse. »
L’agence a également mis en ligne un manifeste en référence au caractère érotique de l’indice. Le texte dénonce le manque d’intérêt d’un discours politique prévisible, obsolète et redondant.

Plus de suivre l’évolution de l’indice érotique des élections, surveillez le site Internet des Érections provinciales.

Scénographie d’exposition

PLUS QUE QUELQUES JOURS POUR VISITER CETTE EXPOSITION.

[Texte en reprise]

Nous avons eu le mandat en juillet 2010 de penser à la scénographie et au design de l’exposition Manga, l’art du mouvement pour la BAnQ. Une double exposition qui sera présentée une année.

Depuis le 20 septembre 2011, l’exposition est ouverte au public. C’est gratuit. Nous avons tellement aimé travailler autour de la matière qu’est le manga.

Le concept est fort simple. Créer un dédale où les livres sont disséminés pour que le visiteur ne puisse avoir une vue d’ensemble du premier coup d’œil. Nous aimons que les gens fouillent, découvrent et se perdent dans une exposition. C’est tout le contraire d’un centre commercial.

Nous allons vous en parler plus longuement.

l’édition et la vie numérique

Nous avons créé Robert ne veut pas lire il y a trois ans. Nous savions que le livre allait vivre une révolution et nous voulions en faire partie. Comme nous l’avions fait avec la télévision et Télé-Stop il y a plus de cinq ans maintenant, nous aimons être au départ. Ensuite nous vivons pleinement la situation jusqu’au moment où l’ennui nous gagne.

Depuis quelques temps nous avons laissé dormir Robert ne veut pas lire. Le concept de tenter de vendre des livres est vite devenu  une courses contre l’obscurantisme culturel dans lequel la province aime se morfondre. Nous étions suspects pour les organes subventionnés tels que l’UNEQ. Faire de la littérature sans demander d’argent au gouvernement est un acte très révolutionnaire au Québec.

Et au mois de juin, nous avons rencontré un éditeur de manuels scolaires qui désire faire le saut dans le numérique. Nous avons écouté et nous avons remporté le pitch. Nous venions de recentrer les premières personnes qui avaient compris les besoins des consommateurs. Pour la première fois, le jargon technique était absent de leur discours. Tout était dans la facilité.

Le site sort en beta le 24 août.

Restaurant

Lichen va créer son premier design d’intérieur de restaurant.

Notre défi est simple : Sortir du concept du restaurant dirigé par un tatoué avec une casquette de baseball.

Tout se ressemble, fuyons les modes. Nous préférons les laisser aux jurés des prix Grafika.

« Etre dans le vent, c’est le destin d’une feuille morte. » (Jean Guitton)

À suivre.

Manga

Lichen collabore avec BAnQ en tant que scénographe et studio de design sur une nouvelle exposition.

Cela est tellement simple de travailler avec un corpus de la sorte. Aucun artifice, la simplicité brute.

À bientôt