514 499 8555 Anselm Kiefer application audace Axessimo International bonne exposition bornes interactives bureau 403 bureau de Lichen campagne de publicité ce que nous aimons ce que nous pensons conception graphique design intérieur Douglas eau étalagiste exposition Folio froid gants graphisme Montréal internet iPad iphone JL Baril KLM le bureau Le Mont Royal le style de Lichen les communications à Montréal librairie Gallimard livret MACm marketing viral métier mini-livre modèle économique montage Montréal est une ville snob musique Nations Unies notre façon de faire notre métier packaging Paris parler des livres présence amérindienne production projet projet Lichen projet pour JL Baril réflexion Renaud-Bray Robert ne veut pas lire robinet robinets sémantique sexe site web stratégie Tokyo tournage Tout le monde en parle typo unicité urbain végétation vide Vik Muniz vitrine Yves Thériault
  Basecamp
02
Robert ne veut pas lire

Au Québec, Robert ne veut pas lire n’est pas connu. La littérature n’existe que lorsqu’un écrivain se suicide.

Le mot livre est tabou dans une culture locale où le plus faible dénominateur commun l’emporte toujours.

On peut changer cela et cela prendra du temps.

Lichen, depuis huit ans, a pris le risque d’être unique dans ce que nous croyons. Nous le faisons comme bon nous semble sans rien demander à personne sauf une chose à nos clients : Nous amuser.

Un jour, nous avons créé une maison d’édition pour les iPhone et les téléphones cellulaires. Parce que nous aimons lire et que ces outils électroniques sont dénués de contenus littéraires. Par expérience, Lichen sait que les maisons d’édition traditionnelles sont perdues pour comprendre la révolution qui s’opère juste sous leurs yeux.

Donc, Lichen a créé une maison d’édition. C’est la voiture que nous n’avons pas achetée. Même que Télus et Fido sont venus nous rencontrer et ils n’ont rien compris.

Et Le Monde fait un article sur Robert ne veut pas lire.

IMG_3772IMG_3773IMG_3774IMG_3776IMG_3777IMG_3778IMG_3780