Arduino art avenir BAnQ bixi blogue bornes interactives carte de Noël catalogue communication communication graphique concept concept publicitaire conception dépliant échec exposition Folio ibook idées JL Baril Le Mont Royal Les agences de pub ne sont pas raisonnables les consultants Lichen littérature livre de recettes livres livres électroniques Magic pop hotel maison d'édition manga marchandising marketing numérique mobilité modèle économique montage Montréal mort d'un site musée Nations Unies nextbop numérique OMS packaging parce que Parcs de Montréal parler des livres prédictions 2010 production production graphique production imprimée produit produits projet pour JL Baril publicité recherche se prendre en main sites Internet Tokyo transport travail graphique TV5 unicité urbain vente vie chez Lichen Vik Muniz voyage web web 2.0 Zoé
  Basecamp
Littérature, exposition, fresque, ligne de temps

Dans le cadre de notre projet avec la Maison Smith, Alain Pilon a imaginé une fresque sur les murs de la salle à manger. Ce projet est devenu un livre.

Nous avons bouclé une sorte de boucle pour ce projet.

Nous avons séparé le livre en deux parties. Un travail photographique sur les illustration d’Alain Pilon qui est complété par des textes de Jean-Michel Villanove. Le tout est un petit livre sympathique qui présente autrement l’histoire du Mont Royal.

Ce livre est à vous.

02
Chimio boy

Edgar avait 2 ans et demi.

Aujourd’hui il a 4 ans et demi.

Edgar est passé par tous les traitements de chimiothérapie afin de l’aider à vaincre le cancer. Edgar a vécu les émotions qui résultent de ce genre de médicaments. Ses goûts alimentaires ont changé, il a eu des obsessions, des lubies alimentaires.

Edgar va très bien aujourd’hui.

Sa maman a écrit durant deux ans conçu différentes recettes pour qu’Edgar puisse bien manger et ainsi l’aider. Sa maman a pensé à toute la famille pour que les autres enfants apprécient également les mêmes recettes qu’Edgar.

Nous appelons Edgar chimio boy.
Cela est devenu un projet de livre de recettes.

Nous cherchons un éditeur.

Écrivez-nous, nous avons une maquette à vous présenter.

IMG_3337IMG_3338IMG_3340IMG_3341IMG_3342

Un livre, cela se vend

Nous avons travaillé sur l’exposition d’Yves Thériault. Une exposition littéraire à la grande Bibliothèque nationale, normalement, cela devrait susciter l’intérêt de certains lecteurs de Montréal.
Donc, nous nous rendons à la librairie du square à Montréal pour y acheter Aaron d’Yves Thériault. Rien d’anormal, une exposition en ville, le livre devrait être sur le rayon d’une librairie qui a une vocation intellectuelle.

Nada, rien sur l’étagère. On nous prend de haut. On feind la surprise même. Pourtant la demande est simple. C’est comme lorsque le Grand Prix de F1 arrive en ville, vous sortez vos bouquins sur Ferrari, sur Senna et autres trucs. On appelle cela gérer ses stocks et profiter du moment.

En sortant, une brochure Taschen fut ramassée et là, ce fut un coup de foudre. Un vrai catalogue intelligent qui présente des livres que vous avez le goût de posséder. Des livres de cul mais également des documents pointus sur des artistes contemporains. Une vraie librairie concentrée sur 50 pages.

Moins de 24 heures plus tard, nous venions de dépenser 150 dollars de Taschen chez un marchand de journaux.

Les livres se vendent, il faudrait les rendre attrayants et disponibles.

Robert ne veut pas | partie 5

La date de sortie est le 1er avril 08.
Nous arrivons !