465 rue St-Jean Alain Pilon Amis de la montagne amour animation BAnQ blogue bureau 403 bureau de Lichen ce que nous pensons client codes QR communication communication interne concept conception de produit conception graphique contenu culture epub étalagiste exposition Gallimard graphisme Montréal imprimé internet iTWYF Jalo la vie chez Lichen Lichen fabrique ses images Lichen-boutique littérature électronique livre livre numérique magasin maquette marketing numérique métier mini-livre mise en marché mobilité modèle Monocle mort d'un site musée neige nextbop notre métier nouvelles de Lichen Parcs de Montréal Paris portfolio Lichen produit produits programme publicité intrusive radio de Lichen recherche robert veut lire robinetier.com sexe street maketing tourisme transport travail de Lichen typo Universal Music urbain UX web 2.0 web mobile Zoé
  Basecamp
Livres pour iPad

Nous avons commencé un projet extraordinaire en collaboration avec les Amis de la Montagne. La « refonte » totale de la Maison Smith.
Ce bâtiment situé sur le Mont-Royal a retrouvé une seconde jeunesse. Nous y avons revu le restaurant, la boutique, une double salle d’exposition, des bornes interactives et un livre. Alain Pilon a créé une fresque dans la salle à manger de la Maison Smith. Ce travail est devenu un livre. La colline qui voulait devenir une montagne de Jean-Michel Villanove est disponible sur iPad.

Lien vers la boutique Apple

Nous travaillons fort pour Robert et Serge

Robert ne veut pas lire sort sa première bd.

Serge Ferrand a imaginé Élektron libre, une bande dessinée caustique réservée aux adultes qui savent se servir d’une liseuse électronique.

Robert ne veut pas lire

Robert ne veut pas lire lance prochainement une petite campagne. Rien de bien méchant. Une nouvelle publicité dans le lot des publicités produites en 2008. Est-ce nécessaire ? Nous en doutons. Mais comment faire bouger les gens sur la littérature ? Nous l’avons fait pour Gallimard plusieurs fois avec succès mais pour Robert, quoi faire ? Robert rend les téléphones moins cons en proposant des bouquins électroniques spécialement conçus pour ce médium. Est-ce les gens qui tiennent ces gadgets qui le seraient ? Pas plus, pas moins. Est-ce que le mot livre fait peur ? Si on fait un tour dans une librairie cela est certain que ce n’est pas l’endroit le plus accueillant au monde. Ce n’est pas la faute aux livres, ce sont les libraires qui déconnent en proposant une fausse culture élitiste chiante.

Pourtant personne ne parle des livres en 2008. C’est un mot qui disparaît du vocabulaire sauf une fois par année lors de la grande foire où les gens se ruent pour faire leurs emplettes de noël. Les livres n’ont plus aucun rôle public, ils sont entrés dans l’antre du privé. Les journalistes se foutent du monde du livre. Madonna a mille plus de puissance médiatique qu’un Jonathan Littell malgré l’importance des Bienveillantes dans la culture littéraire du 21e siècle. Pourtant les livres sont le dernier espace non contrôlé par la censure publicitaire. Celle qui sous la couleur de la création laisse penser que la liberté existe. Dans les livres vous pouvez encore vous exploser les neurones librement. Vous prenez le temps de lire, vous vous créez votre univers sans image extérieure. Juste une relation entre un narrateur et un lecteur. Un échange étroit, sensible, tout le contraire de ce qui est fait en 2008 dans les autres arts. Le groupe est devenu la norme. La littérature est une relation égoïste, Robert ne veut pas lire est une drogue douce. C’est unique mais nous ne réglons pas le problème de la lecture.
Avez-vous des suggestions ?

En ligne

Robert est en ligne ici
Nous venons de créer une maison d’édition et une boutique.
Vous désirez mettre des textes dans votre téléphone ou iPod pour le rendre moins con ?
Une seule adresse
www.robertneveutpaslire.com

Robert ne veut pas | partie 5

La date de sortie est le 1er avril 08.
Nous arrivons !