514 499 8555 Arduino Axessimo International BAnQ bixi bonne exposition boutique bureau de Lichen client clients communication interne concept conception création décoration design intérieur eau Harry Potter imprimé iTWYF La Magnétothèque la vie chez Lichen lapin Last FM Les Allusifs Lichen livre livre de recettes livre électronique Madragoa magasin manga marketing numérique marketing viral mobilité mode mode de vie Monocle mumérique musée Musée d'art contemporain notre façon de faire numérique produit produits projet projet Lichen promotion radio de Lichen recherche Renaud-Bray revoir les expositions Robert ne veut pas lire robinetier.com se prendre en main street maketing transport travailler chez Lichen TV5 unicité Universal Music végétation vendre des livres vidéo-clip ville de Montréal web web mobile Yves Thériault
  Basecamp
Livres pour iPad

Nous avons commencé un projet extraordinaire en collaboration avec les Amis de la Montagne. La « refonte » totale de la Maison Smith.
Ce bâtiment situé sur le Mont-Royal a retrouvé une seconde jeunesse. Nous y avons revu le restaurant, la boutique, une double salle d’exposition, des bornes interactives et un livre. Alain Pilon a créé une fresque dans la salle à manger de la Maison Smith. Ce travail est devenu un livre. La colline qui voulait devenir une montagne de Jean-Michel Villanove est disponible sur iPad.

Lien vers la boutique Apple

IMG_207512
Pourquoi les sites Internet devraient arrêter d’être cons

Dans notre proposition pour la refonte du site de l’Institut Douglas, nous avons proposé une approche où le contenu était le maître du site et que la notion de branding disparaissait au profit de l’information.

L’idée est simple.

Si vous naviguez dans un site et que vous recherchez plus des informations sur un sujet, pourquoi le site ne vous proposerait pas en premier ces informations sans jamais occulter les autres données ? Cela est trop simple. Le web est encore aujourd’hui une affaire de communicateurs et de programmeurs. Cela donne un résultat rigolo mais un peu stupide. Nous ne recherchons pas tous la même chose lorsque nous allons sur le site du NY Times et pourtant on vous propose une hiérarchisation de l’information qui date d’une autre époque.

Le site de l’Institut Douglas vous reconnaîtra sans que vous ayez besoin de créer un compte. Le système de pondération analysera votre comportement dans le site, temps de navigation, nature des pages, provenance, etc… afin de proposer une présentation du contenu qui vous sera unique.

Si vous lisez beaucoup de pages du nouveau site qui traitent du vieillissement, la page index du site vous proposera en priorité tous les articles que vous n’avez pas lus qui traitent ce sujet.

En revanche, la magie du système consiste à ne pas créer un canal spécialisé en ne proposant qu’une thématique au détriment de toute la richesse du site. Chaque contenu différent sera pondéré pour venir enrichir le contenu de votre sujet de prédilection afin de créer un site généraliste orienté en fonction de votre navigation passée. Chaque clic est analysé pour vous faire remonter une information pertinente qui aurait pu avoir été publiée il y a quelques années. Cette pondération remet tout le contenu au même niveau pour que l’ensemble profite de l’intelligence du contenu.

Cela arrive. Nous montons un dossier sur ce travail de pondération.

IMG_2087IMG_2097IMG_2109IMG_2091

Nous aimerions rencontrer B&O

Un B et un O, on dit B&O, c’est danois, c’est beau et nous voulons les rencontrer. Nous avons imaginé un produit pour eux. Nous avons pensé à B&O, nous avons choisi cette marque. Nous ne voulons pas bosser pour une autre marque qu’eux. C’est le sigle que nous voulons voir apposé sur notre concept. Un B&O by Ø.

Connaissez-vous une personne qui pourrait nous présenter ?

Petits dessins

Certains diront que notre métier consiste à faire des petits croquis. Cela est vrai et nous l’assumons. C’est un métier de grands bébés gâtés.
Cela sera en plus sur un mur dès le 23 septembre prochain.

Nouvelle campagne pour le MAC | partie 1

2002 > 2007 et maintenant 2008, Lichen et le MAC s’amusent. La nouvelle campagne arrivent pour les expositions de cet hiver. Nous avons proposé un concept qui sera décliné simplement sur différents supports.
L’art se doit d’être commercialisé et ce mot est choisi volontairement. Les puristes pourront râler, c’est nous qui avons le compte.
L’art doit se doit d’être vu. Un musée est un lieu de vie qui propose une sélection d’artistes pertinents ou pas, mais qui ont le mérite de proposer une approche.
Donc, visitez les musées et les galleries. Éteignez votre télévision, votre console et votre radio. Sortez, venez draguer dans un musée.