514 499 8555 aménagement Anselm Kiefer Axessimo International boutique bureau de Lichen campagne de publicité carte de Noël catalogue client communication communication culturelle communication graphique contenu crocs culture design intérieur Dufort et Lavigne faucet-maker froid ibook idées imprimé Interdit aux femmes de moins de 35 ans internet Internet nomade interprétation Jalo kindle La Magnétothèque lapin Last FM le style de Lichen librairie Gallimard Lichen-boutique livre numérique livret logo Madragoa marketing marketing direct mode mode de vie modèle Montréal Montréal est une ville snob Montréal ville de design mumérique nouveau compte prédictions 2010 projet Lichen publicité rapport annuel format livre électronique recherche Robert ne veut pas lire robert veut lire robinetier.com sémantique street maketing toujours en retard tournage transport trouvé cela dans la rue un client doit nous mériter UNESCO unicité urbain UX vendre des livres vidéo vie chez Lichen vitrine voyage
  Basecamp
Ce que nous faisons en ce moment ?

Lichen reste une petite agence. Nous aimons les petites idées, nous aimons les petites cellules, nous sommes des personnes avec un grande ambition que développons à une petite vitesse.

Depuis presque 10 ans, nous ne faisons qu’à notre tête. Nous choisissons nos clients et ces derniers nous adoptent. Nous ne sommes pas très riche. Nous sommes ultra heureux. La nuance est capitale.

Lichen n’a jamais étudié. Lichen déteste l’école. Lichen est un truc sans nom qui passe à travers le temps avec une idée. Le bonheur de faire ce métier. Par accident. Nous sommes des usurpateurs. Ce jouissif sentiment de ne pas être à sa place tout en ayant un certain succès.

Lichen, c’est un portfolio cohérent. Lichen offre toujours des idées novatrices très simples. Lichen est le regard extérieur du client sur une situation sans aucun compromis. L’auto-censure est bannie. Le client est informé de l’évolution de notre réflexion au sujet de son dossier. Nous nous remettons toujours en cause. Pour une scénographie, nous n’étions pas satisfaits du résultat final. Il manquait cette petite folie qui fait que le gens vont adorer ou pas une visite muséale. Nous en avons souvent parlé au client qui nous a laissé le temps de décanter le processus.

Et au retour de la plage, tout était en place. Nous avons eu l’étincelle. Rien de bien extraordinaire. Une petite idée toute simple qui deviendra la marque de cette exposition.

Lichen fabrique des petites choses de la sorte en ce moment.

Un vidéo pour un groupe de pop de France
Une série de capsultes sur la finance
Deux expositions muséales
Le design d’intérieur d’une maison patrimoniale
Un site Internet
Des bornes interactives
Un voyage au Japon
La refonte du site d’une association créée par Jimmy Carter
Le nouveau site de Robert ne veut pas lire
et le lancement d’une publicité que nous avons tournée au mois d’avril pour le lancement d’un site Internet.

Nous travaillons.

le retour

Lichen est de retour.

Nous sommes ouverts 4 jours par semaine, 8 heures par jour. Les vendredis, nous sommes fermés car nous croyons à la société des loisirs. Si vous désirez que Lichen œuvre pour vous ce jour, cela coutera trois fois notre tarif horaire multiplié par le nombre de personnes qui passera du temps sur le compte.

Lichen est précise.

02
Portfolio

Nous avons un débat à l’interne chez Lichen.
Les palabres chez nous sont une simple conversation, nous sommes deux.

Lichen est une boite snob. Cela est dit.
Devrions-nous mettre un bouton portfolio dans notre site afin que vous puissiez voir notre travail.

« Il faut mettre un bouton car les gens ne voient pas notre travail »
« On s’en fout, il y a 25 liens sur la page d’accueil et un moteur de recherche »

« Les gens ne comprennent pas »
« Ils ont qu’à faire un effort »

« Ce n’est pas commercial »
« C’est notre site, on peut faire ce que nous voulons »

« Oui mais les gens, ils aiment comprendre »
« Parce que »

et cela dure depuis des jours

02
Une image que nous aimons

Cela est notre image et nous l’aimons.

IMG_4162

Nous avons cette boite

et cela commence à devenir compliqué car nous en mettons partout. Lichen est devenue une pataugeoire géante où des produits plongent dans l’eau.