amour animation Arduino avion branding clip communication graphique création crocs culture designer Dufort et Lavigne eau Éducation froid graphisme HTML5 idées Intermezzo Montréal internet interprétation Jalo Karine kindle La Capitale du Mont-Royal lapin Les agences de pub ne sont pas raisonnables Les Amis de la Montagne les écolos sont souvent des cons libraires librairie Gallimard littérature électronique livre électronique Maison Smith marchandising mettre le feu mini-livre mode Montréal est une ville snob mort d'un site motion design notre façon de faire Nous numérisation outils de production parce que production graphique production imprimée produits projet artistique publicitaire recherche Renaud-Bray revoir les expositions scénographie sémantique site web toujours en retard tourisme tournage transport travail TV5 UNESCO unicité urbain vacances vendredi vente vidéo vidéo-clip Vik Muniz
  Basecamp
Ce que nous faisons en ce moment ?

Lichen reste une petite agence. Nous aimons les petites idées, nous aimons les petites cellules, nous sommes des personnes avec un grande ambition que développons à une petite vitesse.

Depuis presque 10 ans, nous ne faisons qu’à notre tête. Nous choisissons nos clients et ces derniers nous adoptent. Nous ne sommes pas très riche. Nous sommes ultra heureux. La nuance est capitale.

Lichen n’a jamais étudié. Lichen déteste l’école. Lichen est un truc sans nom qui passe à travers le temps avec une idée. Le bonheur de faire ce métier. Par accident. Nous sommes des usurpateurs. Ce jouissif sentiment de ne pas être à sa place tout en ayant un certain succès.

Lichen, c’est un portfolio cohérent. Lichen offre toujours des idées novatrices très simples. Lichen est le regard extérieur du client sur une situation sans aucun compromis. L’auto-censure est bannie. Le client est informé de l’évolution de notre réflexion au sujet de son dossier. Nous nous remettons toujours en cause. Pour une scénographie, nous n’étions pas satisfaits du résultat final. Il manquait cette petite folie qui fait que le gens vont adorer ou pas une visite muséale. Nous en avons souvent parlé au client qui nous a laissé le temps de décanter le processus.

Et au retour de la plage, tout était en place. Nous avons eu l’étincelle. Rien de bien extraordinaire. Une petite idée toute simple qui deviendra la marque de cette exposition.

Lichen fabrique des petites choses de la sorte en ce moment.

Un vidéo pour un groupe de pop de France
Une série de capsultes sur la finance
Deux expositions muséales
Le design d’intérieur d’une maison patrimoniale
Un site Internet
Des bornes interactives
Un voyage au Japon
La refonte du site d’une association créée par Jimmy Carter
Le nouveau site de Robert ne veut pas lire
et le lancement d’une publicité que nous avons tournée au mois d’avril pour le lancement d’un site Internet.

Nous travaillons.

Les bureaux de Lichen | partie 1

Voici le premier des bureaux de Lichen.
Face à une triple fenêtre sur la Rue Notre-Dame, les gens déambulent devant ce bureau. Pour préserver les documents importants, son propriétaire a décidé de le recouvrir de différents papiers, magazines, DVD, téléphones, iPod et autres cochonneries modernes. Un bureau qui a le vécu des quatre dernières semaines et ensuite, la poubelle vient récupérer le tout pour recommencer.

Un cycle de bordel.