514 499 8555 agence de pub Alain Pilon animation architecture BAnQ carte de Noël CCQ ce que nous détestons communication interne conception 3d conception de produit contenu dépliant design intérieur Duncan Ross Éducation epub étalagiste faucet-maker HTML5 ibook idées Institut Douglas Intermezzo Montréal internet Internet nomade iphone JL Baril Karine La Magnétothèque Le Mont Royal les communications à Montréal libraires Lichen-boutique littérature électronique livre électronique livres de poche MACm magasin manga marketing marketing direct marketing numérique mettre le feu mise en marché mode Monocle Montréal est une ville snob motion design nouvelles de Lichen numérisation ONU Parcs de Montréal portfolio Lichen présence amérindienne production produit projet artistique projet de lichen projet photographique promotion rapport annuel robinet télévision tournage travail de Lichen travail graphique travailler chez Lichen un client doit nous mériter vendre des livres vendredi Yves Thériault
  Basecamp
02
Le branding graphique c’est pour les pleutres

Quoi dire ? Quoi faire lorsqu’une bonne amie pour vous demande faire son logo pour sa nouvelle compagnie ? Quoi dire lorsque cette personne veut vous payer ?
Lichen a un logo, mais cela est normal. Nous sommes dépassés. Nous sommes nés en 2001. Nous avons été pleutres pour croire dans la vacuité du branding. Nous avons pondu des cartes d’affaires, du papier entête et des enveloppes. En 2001, nous avions juste placé le stricte nécessaire. Nous avons développé des documents amusants qui viennent dédramatiser l’ensemble. Mais nous avons été brandés.

Lorsque cette amie nous demande de lui faire sa papeterie, notre seul et unique réflexe a été : Conserve ton argent et invite-nous à boire le champagne. Ne te cache pas derrière un sigle, il n’y a que Superman et les autres super-héros névrosés qui le font. Tu es meilleure que ça.

Tu es maquilleuse de cinéma, bah lorsque tu rencontres une personnes qui veut travailler avec toi, prend donc une feuille 8.5 par 11 et avec un rouge à lèvres, donne lui ton numéro et ton courriel. Cela sera plus original.

Bon, d’accord tu ne gagneras jamais de prix avec cela mais tes clients seront heureux et ensemble, nous boirons le champagne.

Parce que le  branding, c’est juste une couche pour masquer ta vraie personnalité.

Et toi, tu es douée.

Tout n’est pas génial

Pourquoi cette guerre de logos ? Je le sais, je suis au Québec, je suis au Canada. Pourquoi tout cet argent dépensé pour me dire que mon pays est bien, sympathique ou encore je ne sais quoi ? Ne devrions-nous pas ne pas avoir de logo pour un pays ou une province. Quelle est l’idée derrière ce concept ? Qui est l’as du branding qui a réussi à déclencher cette bataille ? Les drapeaux existent déjà, pourquoi ajouter une couche ?

Le plus amusant est lorsqu’au Québec, on met le logo et un préfixe qui fait 32 caractères sans compter les espaces.

Trop c’est comme pas assez.

Cet argent pourrait servir à faire de chouettes manuels scolaires sur comment comprendre la communication ou comment ne pas tout croire dans l’Internet. Cela semble être un autre débat.

00
TV5

Affichage
Développement graphique de la nouvelle campagne publicitaire de TV5 en affichage dans la grande région de Montréal.

03020100

e
Papeterie


Pochettes de presse, cartes d’affaires, la papeterie de JL Baril est composée de quelques éléments simples.
jlb_01jlb_02jlb_03jlb_04jlb_05jlb_06