animation Arduino art Axessimo International bixi blogue bonne exposition bornes interactives boutique branding ce que nous pensons clients codes QR conception graphique contenu culture dépliant design Duncan Ross étalagiste gants Harry Potter HTML5 Interdit aux femmes de moins de 35 ans iPad Karine kindle KLM littérature littérature électronique livres livres électroniques logo Madragoa manga maquette marketing direct marketing viral mettre le feu mini-livre mobilité mode Monocle montagne notre façon de faire outils de production packaging présence amérindienne produits programme projet photographique publicitaire Qr rapport annuel rapport annuel format livre électronique salon du livre de Montréal se prendre en main site Internet société stand Tout le monde en parle travail de Lichen travailler chez Lichen trouvé cela dans la rue UNESCO Universal Music urbanisme UX végétation voyage Yves Thériault
  Basecamp
Bixi

Nous avions l’idée de le proposer mais cela existe déjà ailleurs. Nous sommes un peu déçus.

En revanche, pourquoi Bixi n’a pas utilisé ce système qui semble plus performant, novateur et surtout qui empêche le vandalisme. Faire monter les vélos dans un arbre synthétique où ils sont protégés des intempéries de toutes sortes. Exploiter la protection extérieure pour y mettre des panneaux solaires et des lumières Oled pour indiquer le nombre de vélos disponibles et le nombre d’ancrages vides.

Faire un arbre de 7 mètres qui devient un support luminaire, un phare urbain, un repère unique pour les citoyens.

bixitree2.jpg

Malgré que cela existe, nous vous le proposons dans ce document car Bixi veut se vendre à New York où le pied carré coûte cher.

Monsieur le maire ?

bixitree3.jpg