Publicité

Une nouvelle agence vient de voir le jour à Montréal: Lichen. Fondée
et présidée par Laurent Rabatel, ancien directeur-associé de
l'agence Web ML5.net, cette agence souhaite s'imposer dans des
concepts audacieux et intelligents.
“Nous ne voulons pas adopter de profil mercantile, mais plutôt
artistique, explique Laurent Rabatel. Lichen est un croisement entre
une agence de communication et de création artistique.”
Ainsi, le concept de l'agence se définit comme étant “provocateur,
critique, activiste et initiateur”. “Le mot provocateur doit être
pris dans son sens intellectuel, précise Laurent Rabatel. Nous nous
basons sur un respect mutuel, entre les membres de l'équipe et
vis-à-vis des clients.”
Composée de cinq directeurs artistiques et de deux stratèges - tous
pigistes -, l'équipe de Lichen à Montréal collabore également avec
d'autres créatifs indépendants en Norvège et en France. “Le lichen
est la plante la plus répandue sur la planète, mais elle est aussi
la plus sensible à la pollution, souligne Laurent Rabatel. Nous
comptons donc, tranquillement, nous étendre en Europe, ainsi qu'à
Ottawa, tout en refusant la pollution communicationnelle que l'on
retrouve trop souvent.”
Les domaines de prédilection de Lichen sont ceux qui touchent à
l'art, tels que les compagnies de théâtre ou les maisons d'édition,
et ses mandats concernent tant l'imprimé que le numérique. “Nous
venons tous du numérique, et nous nous dirigeons maintenant vers la
communication traditionnelle. C'est d'ailleurs beaucoup plus simple
dans ce sens que l'inverse, les communications numériques étant à la
fois plus récentes et plus complexes.”

Pub

Lichen

Lichen