465 rue St-Jean Amis de la montagne Anselm Kiefer BAnQ branding carte de Noël ce que nous détestons client culture design graphique Duncan Ross étalagiste Folio Fondation froid Harry Potter imprimé Internet nomade interprétation La Magnétothèque la vie chez Lichen lecture les consultants Lichen fabrique ses images Lichen-boutique littérature électronique livre de recettes maison d'édition maquette marketing direct modèle économique montagne Montréal Musée d'art contemporain neige nouveau compte présence amérindienne présentation produit programme publicitaire Qr rapport annuel revoir les expositions Robert ne veut pas lire robert veut lire robinet robinetier.com robinets salon du livre de Montréal sémantique sexe site Internet sites Internet stand stratégie street maketing tournage Tout le monde en parle travail trouvé cela dans la rue typo vendredi vidéo-clip vie chez Lichen Vik Muniz vitrine Zoé
  Basecamp
Vous devriez virer votre directeur des communications

et nous embaucher.

Souvent votre directeur des communications est un pleutre qui se cache derrière des excuses pour ne rien faire.

Lichen n’est pas une agence de production. Lichen n’est pas une agence de publicité. Depuis plus de 12 années, nous sommes heureux avec les clients qui osent. Nous avons un réel problème avec les clients qui veulent des exécutants. Nous ne savons pas simplement écouter et produire des bêtises. Nous refusons de le faire.

Certaines agences sont heureuses de crier sur les toits qu’elles ne travaillent pas avec Walmart. Nous leur laissons leur hypocrisie.

Lichen est une agence de communication. Nous aimons les défis, les objectifs. Avec nos clients, nous travaillons comme un partenaire. Nous faisons le marketing, la communication et nous livrons ce qui est défini. Nous sommes parfaits dès que nous avons la main dans le quotidien. Lichen est un vrai partenaire qui comprend très vite les réels objectifs et comment dynamiser un secteur d’activité.

Nous aimons les vrais défis. Les relations basées sur un jeu politique nous fatiguent et nous sommes mauvais pour les appliquer.

Si vous doutez de votre directeur des communications, contactez-nous, vous ferez une belle économie.

Laisser un commentaire