amour architecture Arduino audace autour de nous blogue boutique campagne de publicité carte de Noël ce que nous aimons ce que nous pensons chimio boy communication interne concept culture dépliant design intérieur Dufort et Lavigne Duncan Ross epub étalagiste Folio vous lirez plus Fondation gants Grafika Institut Douglas internet JL Baril La Capitale du Mont-Royal la vie de Lichen littérature électronique livre de recettes livre électronique magasin Magic pop hotel marchandising marketing Montréal est une ville snob mort d'un site motion design musée packaging Paris parler des livres photographie prédictions 2010 production numérique produit promotion rapport annuel format livre électronique se prendre en main Sidim site web société stratégie street maketing télévision tourisme travail travail graphique végétation vendre des livres vendredi vente vidéo vitrine Zoé
  Basecamp
Notre ville, il faut bouger

Lichen aime Montréal.

Montréal se perd tranquillement dans sa suffisance.

Nous voulons que la ville bouge. Que les projets se fassent, que la ville retrouve ce qu’elle a été il n’y a pas si longtemps. Une grande métropole économique et culturelle.

Ce que nous ressentons aujourd’hui sur Montréal est triste. La ville est devenue une administration manichéenne qui ne prendra aucune décision sans respecter une quantité de règlements abscons. L’initiative individuelle semble annihilée dans un processus soviétique.

Montréal se la pète. Elle se croit magnifiquement créative, Montréal est comme une fille banale qui se croit belle. C’est pathétique et dangereux.

Montréal, tu devrais arrêter de te comparer et ne jamais observer celui qui te regarde afin de tracer ton propre chemin. Tu pourrais être unique et pour cela, tu devrais oublier les modèles afin de créer le tien. Et surtout, Montréal, arrête de parler. Bouge.

Laisser un commentaire