Alain Pilon amour architecture audace BAnQ bonne exposition carte de Noël catalogue clients conception graphique contenu design designer documentaire Douglas eau étalagiste faire un contenu pour le livre électronique Folio Gallimard Interdit aux femmes de moins de 35 ans invitation iTWYF La Capitale du Mont-Royal La Magnétothèque la vie chez Lichen le style de Lichen Les agences de pub ne sont pas raisonnables librairie Gallimard Lichen fabrique ses images littérature littérature électronique livre de recettes livre électronique livres électroniques Maison Smith marketing numérique mode Montréal ville de design mort d'un site motion design neige notre métier ONU parce que produits programme publicité recherche réflexion robert veut lire robinetier.com se prendre en main sémantique site Internet site web société tourisme travail graphique TV5 unicité vacances vente vidéo-clip voyage
  Basecamp
Les Amis de la Montagne

Lichen aime ses clients. Lichen adore ses clients qui apportent un contenu différent.

Nous avons conçu un dépliant sur la présence amérindienne sur le Mont-Royal.

Nous avons découvert les signatures des différents chefs. Un bijou graphique, extraordinaire, à la rigueur une frustration que ces signatures ne soient pas enseignées dans les écoles de graphisme. Au Québec, il y a un vrai problème avec l’histoire et la curiosité. Le mot créativité est employé jusqu’à la nausée tandis que nous ne connaissons rien. C’est impossible d’avoir des idées sans culture.

Plongez dans ces quelques photos, marchez jusqu’à la maison Smith et demandez ce dépliant.

Un bijou ces signatures.

2 réponses à “Les Amis de la Montagne”
01. Dimocratie
Publié le 2010-10-25 08:04:12

Bravo!
Il est vrai que depuis longtemps l’école a perdu sa vocation première: la transmission des connaissances, du savoir, et la manière de les acquérir (apprendre à apprendre en quelque sorte)
Aujourd’hui, les parents attendent de l’école qu’elle éduque leurs enfants. Quel drame! Quelle erreur aussi!
En design comme en pub, on commence à en voir le résultat: les créatifs n’ont aucune culture, aucun savoir, aucune connaissance, aucun passé. Ce sont juste des infographistes parfois talentueux certes, mais certainement pas créatifs.
Il n’y a qu’à voir comment bon nombre d’entre eux s’expriment ou pire, écrivent!
Comme dirait l’autre, un peuple qui parle mal est un peuple qui pense mal.

02. Karine Perron
Publié le 2010-06-18 14:39:37

Les signatures extraordinaires des chefs du grand traité de paix de 1701 sont effectivement un petit bijou! Les Québécois ne connaissent pas leur histoire. À l’école, maintenant, on enseigne aux enseignants la pédagogie, mais pas les connaissances qui sont inhérentes à l’application. Pas surprenant qu’en design les gens ont si peu de culture!

Laisser un commentaire